L’inconcevable

L’inconcevable, c’est… ne pas reconnaître la crise liée au réchauffement climatique, au-delà de la crise sanitaire qui nous touche aujourd’hui. C’est ne rien faire alors que nos sociétés vont droit à la catastrophe annoncée. C’est perpétuer les manières actuelles de penser et de fabriquer la ville…

Les conditions de production de l’espace urbain sont devenues intenables et sont insatisfaisantes pour tout le monde. Elles aboutissent le plus souvent à des résultats médiocres.

Actuellement, trois mondes se confrontent et travaillent difficilement ensemble :

  • le monde politique cherche un projet qui plaise aux habitants, qui ne fasse pas trop de vague mais qui soit également un signal fort du mandat de chaque élu.
  • Le monde économique recherche un projet optimisé et rentable, qui atteigne un certain objectif de bénéfice.
  • Le monde technico-esthétique cherche à réaliser une œuvre qui réponde bien à la fonction attendue, qui soit esthétique et agréable à vivre.

Le processus se déroule dans un climat de forte pression économique qui favorise une esthétique de pacotille, fragmente le territoire et aboutit toujours à la prédation du vivant et du naturel.

Pour changer, il faut changer de méthode. Changer le logiciel, changer de paradigme. Adopter une philosophie de l’échange.

Remplacer le processus tripartite par un principe d’atelier conçu comme un espace de travail et non de validation ou d’affrontement. Interdire ou rendre obligatoire 23 pratiques dont 8 concernent le logement. Car, face à la crise climatique, on ne peut plus se satisfaire de petits arrangements. Il nous faut nous ré-attacher à la Terre.

Nicolas Michelin est architecte et urbaniste, fondateur de l’agence ANMA. Il milite depuis longtemps pour l’écologie et le ré-attachement à la terre, par la production de l’agence, ses différents ouvrages, son activité de conférencier et de commissaire d’exposition. Il a mis en place avec succès la méthode décrite dans l’Inconcevable dans l’atelier des Bassins à flots, à Bordeaux.

Cet essai prolonge et poursuit le propos exposé sous la forme d’un roman de science fiction, Amer, paru en 2019. Nous les vendons conjointement avec un tarif préférentiel, pour le livre et les frais d’envoi.

L’inconcevable : format 110 x 170 mm, 120 pages, illustrations en N&B, 15 euros TTC

plusieurs choix